La formation est aujourd’hui au coeur des nouveaux enjeux que ce soit pour trouver un emploi, développer ses compétences ou changer de métier.
L’ISEQ propose d’accompagner les salariés à travers :
  • Validations des Acquis de l’Expérience (VAE).
  • Formations qualifiantes et diplômantes,



VALIDATION DES ACQUIS DE L’EXPERIENCES – VAE

Obtenir une certification grâce à son expérience.

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE. Cette certification qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles.

A quoi ça sert ?

  • Obtenir une certification
  • Mettre en cohérence sa certification avec son niveau de responsabilité
  • Valider son expérience pour soi et faire reconnaître ses compétences
  • Obtenir un niveau de qualification permettant d’accéder à une formation d’un niveau supérieur ou de s’inscrire à un concours
  • Changer d’emploi
  • Evoluer professionnellement / Obtenir une augmentation ou une promotion professionnelle
  • Développer sa confiance en soi

Comment ça marche ?

Vous transmettez à l’autorité certificatrice un dossier décrivant votre expérience. Ensuite, selon la certification, vous serez mis en situation professionnelle devant un jury ou vous lui présenterez votre dossier. Dans les deux cas, le jury s’entretiendra avec vous et prendra une décision de validation totale, partielle ou d’un refus de validation. L’ensemble de la démarche dure entre huit et douze mois (de la définition du projet jusqu’aux épreuves de validation devant le jury).

La certification obtenue par la VAE a la même valeur que celle obtenue par la voie de la formation. Entreprendre une démarche de VAE ne se résume pas à une simple formalité, cela vous demande une réelle implication et de la motivation pour relever ce challenge. Si vous êtes salarié, vous pouvez solliciter l’aide de votre employeur si vous le souhaitez. A aucun moment vous n’êtes tenu d’avertir votre employeur de la démarche.

L’ISEQ est certificateur des VAE du Titre RNCP de Niveau 7 :

Manager Opérationnel en QHSE et du Développement Durable.

ISEQ Certificateur de la VAE

MANAGER OPERATIONNEL EN QHSE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Inscription au RNCP- code 32012

Définition de la VAE

Ensemble des savoirs (connaissances, savoir-faire et savoirs comportementaux) attendus d’un candidat souhaitant valider un diplôme par formation.

En théorie et à la stricte condition que vos acquis d’expérience en témoignent, vous pouvez viser un doctorat en n’ayant validé qu’un CAP, mais il va falloir s’affranchir de démontrer que la pratique professionnelle reste suffisante pour prétendre à valider votre diplôme par votre expérience déployée dans le temps.

Quels sont les prérequis pour accéder à la VAE ?

Il s’agit de démontrer que vous disposez d’un niveau équivalent à un bac+4 dans les domaines d’activités en QHSE et du Développement durable.

Vou sdevez donc avoir réalisé des activités en lien avec l’activité QHSE et en Développement durable et disposer des éléments suivants :

  • Soit d’un niveau équivalent à bac4/5 (niveau 7) et d’une année d’expérience dans le domaine visé par la VAE
  • Soit d’un niveau en deçà du niveau 7, mais sous conditions d’une expérience d’au moins 3 années et de disposer d’une activité actuellement en cours correspondante
  • Et dans les deux cas, d’avoir les capacités rédactionnelles et d’argumentations orales suffisantes pour une présentation en commission d’examen (niveau 7 attendu).

Les conditions d’instruction du dossier administratif pour la présentation devant la commission du certificateur ISEQ.

Sans ces conditions, le dossier déposé ne pourra être accepté par la commission organisée par le centre certificateur ISEQ et le projet de VAE ne pourra pas être validé.

La demande initiale devra faire l’objet d’une nouvelle demande en prochaine commission, sous réserve que le dossier à nouveau présenté réponde aux critères de prérequis attendus.

Compétences a démontrer pour valider le bloc « Etablir un diagnostic RSE d’une organisation » :

  • Compétences 1 : Analyser la politique interne d’une entreprise.
  • Compétences 2 : Exploiter des indicateurs récoltés dans le cadre de la politique interne de l’entreprise par la réalisation d’une matrice EXCEL
  • Compétences 3 : Maîtriser les lignes directrices de l’ISO 26000 et réaliser une synthèse des actions existantes sur la base de ce référentiel.
  • Compétences 4 : Construire les modalités de comparaison à partir de critères de la RSE et de l’activité QHSE.
  • Compétences 5 : Définir un plan d’actions permettant d’intégrer le développement durable/RSE dans la politique d’une entreprise : (compétences transverses) réaliser une gestion de projet en appliquant les principes du management transversal (présentation de l’architecture du projet, définir les parties prenantes et le système de gouvernance, définir les groupes de travail, le réseau, les processus en référence) ; définir le principe de gouvernance d’un projet et identifier les parties prenantes.

Compétences à démontrer pour valider le bloc « Piloter le projet Développement durable et les différentes actions qui en découlent » :

  • Compétences 1 : Animer des ateliers de travail avec les services de l’entreprise
  • Compétences 2 : Animer les réunions de lancement, de suivi du projet ainsi que de bilans positifs et négatifs
  • Compétences 3 : Réaliser les entretiens individuels avec les salariés et animer des groupes de travail pour élaborer des plans d’actions cohérents.
  • Compétences 4 : Créer de nouveaux indicateurs pertinents en fonction des innovations proposées notamment de la cadre de plan d’expérience.
  • Compétences 5 : Créer le tableau de bord des actions en cours à l’aide d’indicateurs et des critères définis notamment par le chef de projet, données statistiques et visite vers les opérateurs.
  • Compétences 6 : Analyser les freins potentiels et existants sur la base d’une analyse de risques.
  • Compétences 7: Mettre en place des ateliers de sensibilisation des acteurs de l’entreprise
  • Compétences 8 : Elaborer et mettre en place des campagnes de communication écrites, visuelles.
  • Compétences 9 : Réaliser les audits externes avec des organes de conseils et le rapport d’audit
  • Compétences 10 : Travailler avec des externalités de l’entreprise afin d’entreprendre une sensibilisation au projet (ex : ANACT, INRS, CARSAT) vers les différents services de l’entreprise en fonction de la problématique à traiter.

Compétences à démontrer pour valider le bloc « Intégration du développement durable dans le système de management existant » :

  • Compétences 1 : Créer un système d’évaluation des performances des actions mises en place
  • Compétences 2 : Analyser la ROI des actions en cours
  • Compétences 3 : Organiser des points de revue ponctuels dans le cadre de l’amélioration de la méthodologie Développement durable mise en place.

L’obtention de la certification dans le cadre d’une démarche de VAE :

Afin d’obtenir la certification dans totalité, les blocs ci-dessus devront être entièrement validés. Les examens devront être réalisés par le biais d’études de cas (épreuves écrites) et d’une soutenance orale.

L’obtention de la certification par le biais d’une démarche de VAE, les trois blocs de compétences ainsi que les activités devront être décrits dans le livret 2 et réalisés par le candidat dans le cadre de son activité professionnelle. Lors de l’épreuve de certification, les activités seront validées dans le cadre d’une soutenance orale

Les Organes accompagnant à la VAE

La démarche de VAE nécessite un accompagnement. L’ISEQ met à disposition, sur simple demande des candidats, un certain nombre de documents et support facilitant cette démarche :

  • un contrat d’accompagnement modèle.
  • Une demande d’aide à la VAE.
  • Le financement de la VAE.
  • Une demande par le CPF

Responsable VAE à l’ISEQ : Solange LE HEN, contact@iseq.fr

Agenda des commissions des jurys certificateur

Session de passage en commission des jurys certificateurs 2021 :

  • 22 janvier 2021
  • 18 juin 2021
  • 17 décembre 2021

Rappel des consignes du certificateur dans le cadre du dépôt de recevabilité (livret 1) et de faisabilité (livret 2) :

  • Etape 1 : dépôt du livret 1 et paiement des frais de jury d’examen
  • Etape 2 : vérification par le certificateur et envoi du courrier de recevabilité
  • Etape 3 : dépôt du livret 2 au certificateur
  • Etape 4 : renvoi de la convocation pour le passage en commission de jury
  • Etape 5 : réalisation du grand oral devant la commission
  • Etape 6 : réception du courrier de notification d’obtention de la VAE


Pour plus d’informations, cliquez ici


CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNEL : CQP

Certification Niveau V – Diplôme attribué par la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi.

Les CQP permettent aux demandeurs d’emploi mais également aux salariés souhaitant développer leurs compétences ou faire valider leurs expériences, d’obtenir un diplôme reconnu. La formation se déroule par alternance, vous êtes donc rémunéré, sur une durée de 6 à 12 mois en CDD ou en CDI.

L’ISEQ propose aujourd’hui 4 types de CQP :

  • le CQP AMC : Agent Machiniste Classique
  • le CQP AERP : Agent d’intretien et de Rénovation de la Propreté
  • le CQP LV : Laveur de Vitres
  • le CQP CE : Chef d’Equipe

Le programme de formation des CQP



Les modules optionnels :

  • permis nacelle,
  • habilitation électrique HoBo
  • PRAP
  • SST (Sauveteur Secouriste au travail)
  • Initiation Développement Durable


Nos plateaux techniques