Vous cherchez à retrouver du travail ou changer de métiers? l’ISEQ, en partenariat avec le Pôle Emploi, vous propose :

  • Formations qualifiantes et diplômantes,
  • Validations des Acquis de l’Expérience (VAE).


CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNEL : CQP

Certification Niveau V – Diplôme attribué par la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi.

Les CQP permettent aux demandeurs d’emploi mais également aux salariés souhaitant développer leurs compétences ou faire valider leurs expériences, d’obtenir un diplôme reconnu. Les taux de réussites aux CQP propreté préparés par l’ISEQ sont de 100% depuis plusieurs années consécutives.

La formation se déroule par alternance, vous êtes donc rémunéré, sur une durée de 6 à 12 mois en CDD ou en CDI.

La formation est accessible aux travailleurs handicapés pouvant exercer ces métiers.


L’ISEQ propose aujourd’hui 4 types de CQP :

  • le CQP AMC : Agent Machiniste Classique
  • le CQP AERP : Agent d’intretien et de Rénovation de la Propreté
  • le CQP LV : Laveur de Vitres
  • le CQP CE : Chef d’Equipe

Historique des CQP réalisés

Le programme de formation des CQP



Les modules optionnels :

  • permis nacelle,
  • habilitation électrique HoBo
  • PRAP
  • SST (Sauveteur Secouriste au travail)
  • Initiation Développement Durable


Nos plateaux techniques






VALIDATION DES ACQUIS DE L’EXPERIENCES – VAE

Obtenir une certification grâce à son expérience.

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE. Cette certification qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles.

Il s’agit d’un moyen d’obtenir un diplôme avec son expérience professionnelle salariée ou non salariée.

A qui est destinée la VAE ?

Toute personne, quel que soit son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins un an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE.

Qu’est-ce que la VAE ?

Selon le Ministère du Travail, de l’emploi et de la formation professionnelle, la validation des acquis d’expérience « permet de faire reconnaître son expérience, notamment professionnelle ou liée à l’exercice de responsabilités syndicales, afin d’obtenir un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle. Diplômes, titres et certificats sont ainsi accessibles grâce à l’expérience (et non uniquement par le biais de la formation initiale ou continue), selon d’autres modalités que l’examen ».

A quoi ça sert ?

  • Obtenir une certification
  • Mettre en cohérence sa certification avec son niveau de responsabilité
  • Valider son expérience pour soi et faire reconnaître ses compétences
  • Obtenir un niveau de qualification permettant d’accéder à une formation d’un niveau supérieur ou de s’inscrire à un concours
  • Changer d’emploi
  • Evoluer professionnellement / Obtenir une augmentation ou une promotion professionnelle
  • Développer sa confiance en soi

Qui prend en charge les frais d’accompagnement ?

Le candidat à la VAE peut bénéficier de 24 heures d’accompagnement finançables dans le cadre du C.P.F, du plan de formation et dans le cadre d’un financement personnel.

Comment ça marche ?

Vous transmettez à l’autorité certificatrice un dossier décrivant votre expérience. Ensuite, selon la certification, vous serez mis en situation professionnelle devant un jury ou vous lui présenterez votre dossier. Dans les deux cas, le jury s’entretiendra avec vous et prendra une décision de validation totale, partielle ou d’un refus de validation. L’ensemble de la démarche dure entre huit et douze mois (de la définition du projet jusqu’aux épreuves de validation devant le jury).

La certification obtenue par la VAE a la même valeur que celle obtenue par la voie de la formation. Entreprendre une démarche de VAE ne se résume pas à une simple formalité, cela vous demande une réelle implication et de la motivation pour relever ce challenge. Si vous êtes salarié, vous pouvez solliciter l’aide de votre employeur si vous le souhaitez. A aucun moment vous n’êtes tenu d’avertir votre employeur de la démarche.

Quelles sont les étapes de la Validation des Acquis d’expérience ?

Phase 1: Orientation du projet

En préambule, je définis mon projet et m’informe sur la VAE. Je rencontre un référent de l’ISEQ afin de valider le choix de la certification qui correspond à mon projet. Je complète un dossier de recevabilité (livret 1). Suite à une évaluation de ce dernier, une décision est rendue et amène à deux possibilités: poursuite vers la démarche VAE ou réorientation.

Phase 2: Accompagnement constitution du livret 2 VAE

Pour la validation de cette étape, j’ai la possibilité d’être accompagné par un référent. Je complète mon livre 2 et rends mon dossier VAE au jury qui en fera l’évaluation. Je soutiens mon dossier durant un oral devant un jury. Par la suite, mon dossier est soit totalement ou partiellement validé soit invalidé.

Phase 3: Décision finale du Jury de VAE

Le jury peut rendre 3 types de décisions :

  • Une validation totale de la certification
  • Une validation partielle avec demande de compléments d’informations
  • Un refus de validation

La validation partielle corrige les erreurs.

Quels diplômes, titres RNCP peuvent être préparés au sein de l’ISEQ?

  • Le diplôme académique – BTS Métiers des Services à l’Environnement-
  • Le titre professionnel – Manager Opérationnel en QHSE et du Développement durable, de niveau 7- code 32012 inscrit au RNCP.
  • La VAE sera délivrée par les services de l’ISEQ. Les différentes commissions de validation des VAE sont définies par l’établissement compétent de Metz.
  • Le démarrage des accompagnements seront possibles à partir de janvier 2021.

Source : vae.gouv.fr


Pour plus d’informations, cliquez ici